LA MAISON

ANNÈE DE PARTICIPATION AU PriMed :
CATEGORIE D'INSCRIPTION :

La maisonde Abdelmohcine NAKARI

69 minutes, 2019

 

 

 

 

 

 

 

Mohcine est un jeune marocain de Tanger qui est arrivé en Belgique dans l’espoir d’améliorer sa situation économique. Au début vivant dans la précarité, il a été dans l’impossibilité d’accéder à une société de consommation vantée de toutes parts. Quelques années après, les choses s’améliorant, le jeune tangérois revient dans son pays d’origine pour réaliser son rêve : construire une maison avec un rez-de-chaussée commercial.
Les thèmes abordés lors de l’interview avec ce jeune et d’autres personnes sont l’histoire de leur immigration ou de celle de leurs parents/grands-parents, l’identité, l’interculturalité, la religion et l’intégration…

 

Jeune tangérois de souche, « enfant de Dar Baroud » comme il aime à se définir, Abdelmohcine NAKARI se veut le témoin méticuleux des métamorphoses que subit sa ville. Photographe et vidéaste, il développe à travers ses séquences répétitives une angoisse, une inquiétude qui place l’homme au centre d’une problématique grave : comment dans un environnement désincarné peut-on exister ? En arpenteur obstiné, Abdelmohcine ne se contente nullement d’être le spectateur passif des changements de son époque, il répertorie consciencieusement les facettes de la société arabo-musulmane pour en dégager une identité aux multiples détours, jouant à l’infini avec les montages de ses photographies et ses séquences pour imaginer d’autres possibilités. Il émane de son travail une beauté indéfinie, aux accents d’une avant-garde très poétique. La veine d’une nouvelle vague…

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/film/la-maison/