«

»

Imprimer ce Film

CHEIKH EL HASNAOUI, DE LA MAISON BLANCHE A L’OCÉAN BLEU

ANNEE DE PARTICIPATION AU PriMed :
CATEGORIE D'INSCRIPTION :

Cheikh El Hasnaouide Abderrazak LARBI-CHERIF

80 minutes, 2015

Production : Ralyan Vidéo (Algérie)

Contact : Abderrazak LARBI-CHERIF
Adresse e-mail : rezaklarbi@yahoo.fr

 

Cheikh El-Hasnaoui est un chanteur algérien qui a quitté son pays en 1937 sans jamais y remettre les pieds. Entre 1939 et 1968 il compose l’essentiel de son répertoire en France. Pendant de longues années les cafés algériens de Paris vont constituer les scènes de ses spectacles. Avec une poignée d’artistes de sa génération il pose les fondements de la chanson algérienne moderne. Fervent défenseur des droits des femmes il revendique, en précurseur, le combat identitaire pour une Algérie plurielle. A la fin des années Soixante, il met fin à sa carrière artistique. Le 6 juillet 2002 il décède à Saint-Pierre de la Réunion, où il est enterré à ce jour. Ce documentaire de 80 minutes est parti sur les traces de ce personnage hors du commun. De la Kabylie à Saint-Pierre de a Réunion en passant par la Casbah d’Alger et le ventre de Paris.

 

Abderrazak LARBI-CHERIF est né en 1970 en Kabylie (Algérie).
Il obtient sa licence de journalisme de l’Université d’Alger en 1991.
Il rentre aussitôt à la Radio Algérienne où il exerce comme journaliste reporter, puis présentateur du journal et ensuite rédacteur en chef adjoint à la chaîne kabyle qu’il quitte en 2001 pour partir en France.
Arrivé à Paris il rejoint Berbère Télévision et s’inscrit à l’école internationale de création audiovisuelle et de réalisation (EICAR) d’où il obtient le diplôme de réalisateur.
Après 7 ans de service à Berbère Télévision comme présentateur du journal télévisé et d’une émission de débat politique, puis réalisateur et directeur technique, il rejoint France 24 où il exerce à ce jour en qualité de journaliste et réalisateur.
En tant que réalisateur, il a à son actif les documentaires suivants : « Cheikh El Hasnaoui, de la maison blanche à l’océan bleu » (2015), « Le sang du fleuve » (2013), « Tahar Djaout, un poète peut-il mourir ? » (2012), « Leptis Magna, la cité antique » (2011), « Kamel Hamadi, l’Art en fréquence » (2010), « Le Bijou Berbère des Ath yanni » (1999) et « Les symboles de la poterie de Maâtkas » (1994).

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/film/cheikh-el-hasnaoui-de-maison-blanche-a-locean-bleu/