Revenir à CHRONIQUES MÉDITERRANÉENNES

VARIATIONS SUR NOS USAGES DU TEMPS

Série documentaire coordonnée par le CMCA (2004-2005)

« Prendre son temps », « gagner du temps, le perdre », « passer le temps », autant d’expressions qui, dans les langages des uns et des autres, traduisent notre rapport au temps. Ce temps auquel personne néchappe, qui, dans la vie et les relations à l’échelle planétaire comme dans l’organisation de notre quotidien, mesure les moments forts de la naissance à la vieillesse.
A partir de l’observation des modes de vie, des expressions, servant dans chaque langue à parler du temps, les cinq réalisateurs de la série nous font partager, sur le mode de l’humour, la poésie, le rêve ou le réalisme, leurs variations sur nos usages du temps.

 

Le Temps Intérieur de Kader ABES (EPTV), Algérie

A 700 km au sud d’Alger, les appels à la prière de la mosquée de la Zaouia Tidjania rythment la vie des habitants du village de Guemmar. Ces derniers interrompent leurs activités parfois plusieurs fois par jour pour rejoindre ce lieu où se vit un autre temps, le temps spirituel : temps de la réflexion sur soi-même et du recueillement partagé.

 


 

Une journée dans la vie d’Inès de Nahed GHALI (URTE), Egypte

Inès Abdel Daeim, flutiste, a fait ses études musicales à Paris avant de décider de revenir au Caire, dans son pays. Dix ans plus tard, elle y est devenue une artiste renommée. Consciente de la nécessité de transmettre son art et son expérience, elle enseigne, mais a décidé par ailleurs de prendre la direction du conservatoire, tout en dirigeant l’orchestre symphonique de l’opéra du Caire, et en poursuivant sa carrière d’interprète … Elle communique à tous l’énergie peu commune qui l’anime et fait d’elle une femme aux journées particulièrement bien remplies !

 


 

Un peu de notre temps de Jean Christophe VICTOR (France 3 Méditerranée / Clarence Films), France

« Une journée commence dans un quartier tranquille de Marseille. Ici tout le monde semble y mettre du sien pour qu’elle ressemble à celle de la veille. C’est avec trois de mes voisins que j’ai voulu questionner ce cadre rassurant du quotidien. Instantanés de leur vie, rendez-vous et moments de réflexion et d’interrogations, en cheminant vers le crépuscule de cette journée, ils témoignent d’un peu de notre temps. » JC Victor

 


 

Le temps des brebis de Denis BUTTNER (France 3 Corse / Manaba Films), France

Alphonse est berger dans le sud de la France et chaque année, avec ses amis, ils parcourent ensemble, et avec les brebis, les 200 kms qui les séparent de leur lieu de pâturage de l’été. Marcher au rythme des bêtes, s’arrêter lorsqu’elles ont faim, lorsqu’il fait chaud, être attentifs aux bêtes plus qu’à leur propre fatigue, c’est une aventure qu’Alphonse et ses amis ne voudraient manquer à aucun prix ! Le film nous fait vivre ce rendez-vous hors du temps et du stress de nos vies dans le monde moderne, un temps comme « entre parenthèse » dans la vie de chacun.

 


 

Une histoire de la mer de Menis THEODORIDIS (ERT / ET1), Grèce

Un conte surgit, à travers les images d’un documentaire ayant pour thème le tourisme dans les îles grecques. Ce tourisme qui vient complètement bouleverser la vie des îles, comme celle où se situe le film, et l’histoire qui nous est contée : une histoire fantastique qui, comme toutes les histoires de ce genre est universelle. Sans doute ce récit peut-il renvoyer chacun d’entre nous à d’anciennes expériences, ou bien nous entraîner à la réflexion sur le thème de ce temps qui passe, et finit toujours par nous rattraper …

 


 

Le temps d’un voyage de Loubna EL YOUNSSI (2M), Maroc

Dans le compartiment d’un train qui relie Rabat à Tanger, des personnes de générations différentes engagent la conversation et découvrent comment leur âge ou leur destin ont modelé leur vie, ainsi que leur perception du temps.

 


 

Une troisième vie pour un palais de Sabine POP (TVR), Roumanie

Immense, écrasante, sommet du mauvais goût ou chef d’œuvre selon les avis, la Maison du Peuple/Palais du Parlement construite sous Ceaucescu domine aujourd’hui la ville de Bucarest. Qu’adviendra-t-il de cet immeuble témoin d’une époque révolue et de l’ambition mégalomane du dirigeant, comment le peuple roumain peut-il se le réapproprier et en transformer l’image ? Enumérant les rumeurs qui ont circulé et alimentent encore la chronique du pays à propos de ce palais, le film est une méditation sur l’histoire des Roumains et le temps qui s’écoule …

 

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/cmca/nos-missions/aider-a-coproduire/chroniques-de-la-mediterranee/variations-sur-nos-usages-du-temps/