Revenir à CHRONIQUES MÉDITERRANÉENNES

LES JEUNES DE LA MÉDITERRANÉE LEURS PASSIONS

a-la-lune-chroniques--jeunesSérie coordonnée par le CMCA (2001-2002)

La jeunesse est le témoin, et aussi le révélateur de ce qui se passe de nouveau dans un pays. Sportifs, artistes, ou simples passionnés, les jeunes de cette série sont des hommes et des femmes d’exception. On sait que certains vont devenir des champions, des virtuoses et même des stars, ou peut-être tout simplement des jeunes qui vont vivre à 100% leur passion sportive ou artistique.

 

Salima de Mohamed AICHE

Production EPTV Algérie, 26mn, 2002

Issue d’une famille modeste, Salima a vécu toute sa jeunesse dans un quartier populaire d’Alger, où, inscrite très jeune par ses parents dans un club de judo, elle développe sa passion pour ce sport. Des études de technicienne supérieure du sport lui ont permis de développer ses qualités de sportive, et elle est devenue une athlète d’élite dans cette discipline. Mais les malheurs n’épargnent pas la famille de Salima dans un pays une fois de plus déchiré par de terribles conflits. Comme pour exorciser le malheur, Salima poursuit sa carrière avec une énergie peu commune et elle accumule les victoires, tant au plan national qu’international.


 

Le tigre du squash de Akram BESHARA

Production URTE Egypte, 26mn, 2002

Karim Darwish a commencé très jeune le squash, poussé par son frère et des entraîneurs qui avaient remarqué ses capacités exceptionnelles pour cette discipline. Sa vie semble entièrement dédiée à ce sport, et peu de choses parviennent à distraire le jeune homme de son obsession de progresser et de gagner.

 


 

athenes-cmcaAbraham et Jacob de Eva STAFANI

Production ERT/ET1  Grèce, 26mn, 2002

A proximité d’Athènes, la région d’Aspropyrgos est une des régions les plus défavorisées de Grèce. Elle est majoritairement habitée par une population d’immigrants venus de Pontos, une ville de l’ex-Union-Soviétique proche de la mer Noire. Ces dernières années, les grecs originaires de Pontos pratiquent de plus en plus la lutte gréco-romaine, un sport qui leur paraît un moyen de parvenir à l’intégration et d’accéder à une vie plus digne. Abraham et Jacob, deux adolescents, s’entraînent à ce sport dans des conditions difficiles, et ils ne réussissent pas toujours à gagner…

 


 

La fille de la campagne de Khaled KHAHALEH

Production JRTV Jordanie, 26mn, 2002

Rasha étudie à la faculté, à Amman, et par ailleurs, elle fait partie de l’équipe féminine nationale de handball, une expérience qui la distingue de beaucoup de jeunes filles de son âge puisqu’ elle doit mener de front ses études et son sport favori, voyager pour participer à des matchs à l’étranger. Très attachée à sa famille, elle revient souvent à Harta, petit village du nord de la Jordanie où elle est née et où vivent encore ses parents. De la ville à la campagne, avec Rasha et ses proches, le film ouvre à la culture de la Jordanie moderne où se croisent, avec plus d’harmonie qu’on ne le pense, les préoccupations des jeunes et les traditions des anciens.

 


 

Ambition de jeunes de Soud ABOUMANNAH

Production PBC Palestine, 26mn, 2002

Ziad El-Kurd est capitaine de l’équipe de football palestinienne. Il vit à Gaza, mais une partie des joueurs de son équipe vit en Cisjordanie, une situation qui est à l’image de ce que vit l’ensemble du peuple palestinien, dispersé dans un espace fragmenté par les check-point et les frontières. La caméra le suit dans ses activités à Gaza, une ville où l’on peut un moment croire que la vie est aussi facile qu’ailleurs…


 

Sucre de grenade de Christine TOMAS

Production Les films du Tambour de Soie – France 3 Méditerranée, 26mn, 2002

Créé il y a douze ans par la chorégraphe Josette Baïz, le groupe « Grenade » est constitué de jeunes d’Aix-en-Provence et de Marseille de 8 à 18 ans issus de tous milieux et de toutes origines. De succès en tournées, et dans un parcours où ils ont mené en parallèle leurs études et un apprentissage exigeant de la danse, neuf de ces danseurs sont devenus professionnels : ils témoignent dans ce film de leur histoire singulière au sein d’un groupe dont ils représentent aujourd’hui l’aboutissement… le sucre de grenade.

 


 

ballerinaBallerina de Paul ROGNONI

Production France 3 Méditerranée, 26mn, 2002

Vivre à Paris après avoir intégré le corps de ballet de l’Opéra de Paris, c’est le destin d’Isabelle Ciaravolla, une jeune Corse au tempérament bien trempé qui a quitté son île pour réaliser sa passion et devenir un jour elle aussi, à force de patience et de travail, danseuse étoile.


L’école des rêves de Sabina POP

Production TVR Roumanie, 26mn, 2002

Etre nés pour danser, c’est, disent Léanca et ses amis, ce qui les a poussés dès leur plus jeune âge vers les exercices austères à la barre des salles de cours de l’Ecole roumaine de ballet. Mais le chemin est long et parfois rude, jusqu’à la réalisation parfois improbable d’un rêve : celui de devenir danseurs ou danseuses étoiles. C’est ce parcours où se mêlent souvent la souffrance physique ou morale et l’espoir d’approcher du but, que la réalisatrice de ce film a cherché à capter, avec beaucoup de finesse et de poésie, sur les visages et les corps des élèves en répétition.


Homme transparent recherche homme invisible de Jaume ALTADIL

Production TV3 Cat, Espagne, 26mn, 2002

Martin et Roger sont catalans. Ils sont amis, mais ils vivent dans des univers tellement différents qu’ils finissent par ne plus jamais se rencontrer. Roger, le cinéaste, se cache derrière les fictions qu’il crée et s’échappe sans cesse derrière sa caméra, au propre et au figuré, tandis que Martin, passionné de théâtre et de poésie, erre dans Barcelone pour le retrouver. C’est l’occasion de visiter quelques lieux « branchés » de la capitale catalane, et de faire la connaissance de ces deux personnages, avec leurs rêves, et leurs projets.

 


 

Itinéraire de Bakhta ESSID

Production ERTT, Tunisie, 26mn, 2002

Quand on aime la vie, on aime le cinéma…, c’est sans doute parce qu’elle en était persuadée que la mère de Hind Sabri a laissé sa fille participer très jeune au film Les silences du palais, début de sa carrière d’actrice. Et c’est ce rapport de confiance avec sa mère qui a de même permis à Hind de continuer tranquillement ses études et de devenir une professionnelle du cinéma : une actrice dont le talent s’affirme à chaque film et qui a la particularité, rare pour une actrice du monde arabe, de dépasser les frontières de la production de son pays et de tourner, par exemple, avec des réalisateurs égyptiens. Hind poursuit avec une assurance tranquille un parcours qui la mènera peut-être ailleurs encore, derrière la caméra.

 

Ivo all star de Camilo AZEVEDO

Production RTP, Portugal,  26mn, 2002

Ivo vit à Lisbonne où son atelier se trouve dans une friche aménagée pour les artistes. Il rêve beaucoup et vit de peu, et pour être heureux, il lui suffit de trouver les moyens de peindre. Artiste plutôt modeste, son étonnement est grand lorsqu’un jour, il reçoit la visite d’un des plus grands galeristes de la ville.

 

Exober de Charaf EL ANBARY

Production 2M, Maroc, 26mn, 2002

Exober », traduction : berbère et exotique. C’est le nom que Lahoucine a donné à la maison de couture qu’il a ouvert à Casablanca. Jeune styliste de talent, il s’est fait connaître par ses caftans couture en jean, une réactualisation du costume traditionnellement porté par les femmes au Maroc. Il nous parle de sa passion pour la culture berbère, sa culture d’origine, et qu’il métisse à d’autres au rythme des collections et de son inspiration. En filigrane, et avec beaucoup de pudeur, apparaît aussi la vie d’un jeune homme un peu à part, bien décidé à défendre la passion de créer qui l’anime dans le Maroc d’aujourd’hui.

 

Un océan de rêves de Luiz LIZARAN

Production RTW, Espagne, 26mn, 2002

Il y a tant de choses à faire quand on a la vie devant soi ! Africa Alfons gagne sa vie dans une fabrique d’équipement sportif, mais sa passion, c’est le football, et elle parcourt l’Espagne avec l’équipe féminine dont elle fait partie… Si Géronimo est barman, c’est uniquement pour se payer des cours d’art dramatique, puisqu’il sera acteur, il en est sûr…Tandis qu’Andréa et Adrian eux, ne rêvent que d’une chose, danser la rumba ! Tous racontent leurs espoirs et aussi, leurs désillusions, mais ils tiennent bon.

 

L’œil du Volcan de Nino AMANTE et Giovanni TOMARCHIO

Production RAI, Italie, 26mn, 2002

Giovani Tormachio est photographe et caméraman. Il entretient une relation passionnée avec l’Etna, un volcan dont les éruptions le fascinent et l’amènent à prendre toujours plus de risques pour saisir au plus près des images que lui seul parvient à réaliser.

 

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/cmca/nos-missions/aider-a-coproduire/chroniques-de-la-mediterranee/les-jeunes-de-la-mediterranee-leurs-passions/