↑ Revenir à AIDER À COPRODUIRE

Imprimer ce Page

CARNETS DE LA MÉDITERRANÉE

Une série documentaire initiée par le CMCA sur les ports de la Méditerranée.

France 3 Corse, EPTV (Télévision algérienne) et ET1 (Télévision grecque) sont associées à ce  projet. 
L’enjeu de cette collection documentaire a été celui d’associer dans un même documentaire trois récits de 15 minutes réalisés par trois télévisions qui chacune participent à créer un 52 minutes. Récit unique lié à une histoire maritime, et surtout à des histoires humaines qui se dérouleront dans des ports méditerranéens.

L’enjeu de ce carnet méditerranéen est d’apporter sur les ports du Pirée, d’Alger et d’Ajaccio, un éclairage humain, économique et géographique. Trois ports proposés comme lieu de récit et de décor, lieu de rencontre et de découverte d’une réalité portuaire abordée à travers le regard de « petites gens »

 

Petits parmi les grands racontera le destin, l’itinéraire, le quotidien de tous ces personnages qui fourmillent dans les ports, perpétuant une activité dans une logique de ressources locales. Il s’agira également de restituer l’environnement dans lequel ils évoluent, permettant ainsi de capter en contrechamps un monde de plus en plus inscrit dans une logique internationale.

On imagine facilement l’opposition entre ces deux mondes. D’un côté, la famille qui exploite encore une petite embarcation, qui répare le moteur et les filets. Le pêcheur, ses enfants, sa femme. Il fréquente la criée ou le petit marché où il écoule sa pêche du jour… Les lieux qu’il fréquente habituellement sont intéressants: le bistrot, la capitainerie, les petites rues du port, la coopérative maritime. Au loin, toujours présents dans le décor, les gros navires, les cargos, les tankers, les paquebots. C’est la rencontre du monde des « petits », et sa lecture du monde des « grands » quils croisent tous les jours, au moins visuellement dans les environs du  port qui offrent une évidente richesse au récit.

C’est dans l’exploitation des contrastes entre ces deux mondes qui partagent régulièrement le même espace et les mêmes décors que se nourrit la trame narrative de ces tranches de vie tournées en Corse, en Algérie et en Grèce.

L’idée est de construire à partir de ces trois documentaires, un 52 minutes qui sera mis diffusé par les trois télévisions partenaires.

Chaque 15 minutes sera abordé comme le carnet de voyage d’un photographe partant à la découverte d’une activité de petite pêche dans un port méditerranéen. Le personnage principal de chaque film est un pêcheur traditionnel qui continue bien souvent envers et contre tout à exercer son métier. Il constitue le héros de chaque film. C’est autour de lui que se bâtit le récit, autour de sa vie, des lieux qu’il fréquente.

Le photographe suivra le tournage et donc aussi le personnage principal. C’est son objectif qui prendra en compte le croisement de ces deux mondes. Ses photos seront intégrées dans le récit. Photos numériques qui enrichiront le montage comme un élément de réalisation naturelle. Elles donneront à l’écriture son aspect « Carnets de Méditerranée ».

Les photos assureront l’habillage graphique de chacun des trois séquences de 15 minutes mais aussi celui du 52 minutes.
Elles donneront une cohérence, une sorte de marque et de signature. Elles seront travaillées sur différents registres. A la fois comme éléments de générique d’ouverture et de fin, mais aussi comme éléments éventuels de présentation des personnages qui seront rencontrés et enfin elles seront travaillées dans une logique d’albums à imprimer qui donneront à cette collection la touche carnetiste que nous souhaitons lui voir associer.

Regardez ici CARNETS DE LA MÉDITERRANÉE en 5 parties:

 

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/cmca/nos-missions/aider-a-coproduire/carnets-de-la-mediterranee/