CAP SUR LA TERRE.. EN PROVENCE CÔTE D’AZUR POUR UN TOURISME DURABLE

ANNÈE DE PARTICIPATION AU PriMed :
CATEGORIE D'INSCRIPTION :

 

de Alain HEBERT

52 minutes, 2007

Résumé

Vue du large, la côte d’Azur offre une alternance de côtes rocheuses escarpées, issues de reliefs continentaux où se succèdent falaises, calanques et anses sableuses et de côtes basses avec lagunes et zones humides. Pourtant, ce qui frappe en se rapprochant est la forte urbanisation des côtes.
Le développement du tourisme dans une volonté de rentabilité économique a vu pousser des stations balnéaires bétonnées.
Plus récemment, la tertiarisation de l’économie a motivé nombres de salariés à venir travailler sous des cieux plus ensoleillés, dans un environnement plus accueillant. Dans le même temps, de plus en plus de retraités ont été attirés par le sud de la France pour y passer leurs dernières années. La présence de cette population engendre sur la nature des déséquilibres graves.
Face à cet afflux massif de population et à la spéculation foncière, la prise de conscience des enjeux environnementaux a permis la réalisation d’un certain nombre d’actions. La mise en œuvre de la loi Littoral de 1986 limite désormais les appétits immobiliers mais n’empêche pas que des milliers d’hectares de forêt partent en fumée chaque année.

Biographie

Alain HEBERT est né en 1965. Il est un autodidacte de l’audiovisuel. Après ses débuts en tant que reporter d’images pour France 3 Rhône Alpes, il signe ses premiers documentaires dans le cadre d’une collection de 52 minutes intitulée ‘Chasse et pêche grandeur nature’ (1996). Il réalise ensuite de nombreux documentaires pour TF1 dans le cadre d’’Histoires Naturelles’. Parmi ses derniers documentaires : ‘Nouvelle-Zélande, une île nature’, 52’, 2007 ; ‘Le Grand Paradis’, 52’, 2008 ; ‘Grand Gala avec les Etoiles de Ballets Russes’, 120’, 2009.

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/film/cap-sur-la-terre-en-provence-cote-dazur-pour-un-tourisme-durable/