DEUX PROJECTIONS SUR L’HISTOIRE DE MARSEILLE

Le CMCA, en collaboration avec le département Société de la Bibliothèque de l’Alcazar, organise la projection gratuite de deux documentaires. Cet événement est proposé dans le cadre de la promotion du PriMed,le festival de la Méditerranée en images
www.primed.tv


SAMEDI 22 SEPTEMBRE — Bibliothèque de l’Alcazar (58, Cours Belsunce 13001 Marseille)

14h

projection âme panierL’ÂME DU PANIER
52 minutes, 2012
Réalisation :
Sofiane MAMMERI et Olivier POLI

Berceau de l’antique cité phocéenne, le Panier domine le coté Nord du Vieux Port de Marseille. Fondé il y a 2600 ans, le Panier a été longtemps, la terre d’accueil de toutes les vagues d’immigrations successives. Loin des clichés sur le banditisme et la « voyoucratie » légendaires, le Panier est avant tout un village populaire avec son architecture très méditerranéenne, son côté «casbah». Depuis plus de 30 ans, le déclin du port et la réhabilitation ont entrainé le départ des grandes familles et la fin du petit commerce, transformant peu à peu le Panier en «future crèche pittoresque» du projet Euroméditérranée. Le film propose un parcours urbain et humain à la rencontre des habitants et commerçants du quartier. Au fil des témoignages, nous découvrons ce qu’a été, ou ce que pourrait être aujourd’hui encore «l’âme du Panier».

► Voir la fiche complète du film


15h

projection engloutieL’HISTOIRE ENGLOUTIE SOUS LA MER
52 minutes, 2014
Réalisation :
Valérie SIMONET et René HEUZEY

C’est à travers les épaves qui gisent dans la rade de Marseille qu’est racontée l’Histoire d’un port fondé il y a 26 siècles et resté depuis une des premières places maritimes au monde. Au large de la ville, reposent sous les eaux des dizaines de navires échoués, depuis les premiers bateaux à voile, en bois, qui amenèrent les marins grecs de Phocée, sur les rives du Lacydon, jusqu’aux cargos contemporains aux flancs en acier et aux moteurs puissants. Une histoire figée dans le sable et la vase, en miroir du grand port de commerce de Méditerranée. En donnant la parole aux témoins des naufrages, gardiens de phare, sauveteurs et pêcheurs ; en mettant en scène des historiens, archéologues, un descendant de grand armateur ; en exhumant des archives inédites, ce film raconte la saga d’un port de commerce qui fit et fait toujours la destinée d’une ville singulière.

  ► Voir la fiche complète du film

 

https://www.bmvr.marseille.fr/

Lien Permanent pour cet article : http://cmca-med.org/deux-projections-pour-les-journees-du-patrimoine/